Présentation de Yves de l'équipe UBUNTU Francophonie

Comment as-tu découvert Ubuntu ?

J’ai découvert Ubuntu à ses débuts en 2005 à travers le mouvement de la diaspora africaine et via les activités de Michael Tellinger que je suivais déjà depuis un certain temps de par ses multiples activités ésotériques et de recherche historique en Afrique.

J’avais déjà voyagé en Afrique pour apporter ma contribution et pouvoir faire une quelconque différence sans me faire trop d’illusions. Malheureusement cette idée a fait face à la réalité de la globalisation du système capitaliste actuel qui a également affecté la mentalité du continent africain. J’ai donc participé avec d’autres à différentes initiatives pour tenter de concrétiser et soutenir des projets pouvant réellement impacter le continent.

Qu'est ce qui te plait le plus dans Ubuntu ?

Le fait de pouvoir faire partie d’un mouvement citoyen mondial alternatif, la possibilité de collaborer avec d’autre et le principe de fraternité.

Qu'est ce qui t'inspire le plus dans la vie ?

Ce qui m’inspire le plus dans la vie c’est l’humanité et l’endurance de tout à chacun à voir le bon côté des choses, quoi qu’il arrive.

As-tu une association dont tu aimerais parler ? 

J’aimerais parler d’Afrinection un réseau initié par des africains issus de la diaspora ainsi que des occidentaux. Il est centré sur le partage de compétences, le réseautage d’affaires et la mise en relation en vue d’être délocalisé en Afrique.

Autrement dit c'est une structure de relocalisation pour ceux qui souhaitent vivre en Afrique ou avoir des activités en Afrique. J’ai mis en relation certains membres d’Afrinection avec les ambassadeurs d’Ubuntu via mes groupes messenger. J’aimerais également mettre en relation les coordinateurs Ubuntu dans chaque Pays avec les coordinateurs d’Afrinection.

As-tu un message que tu souhaites transmettre ?

Le message que je souhaite transmettre est le suivant : tentons le plus possible de trouver les autres sympathisants potentiels de cette initiative pouvant contribuer et réunissons-les au niveau local.

Quelles sont les contributions que tu souhaites apporter à notre société ?

Je suis prêt à mettre à disposition mes relations et compétences relationnelles internationales, ainsi que mon expérience organisationnelle de réseautage.

Je souhaite faciliter l’accès aux alternatives de vie en société encore méconnues, afin de leur permettre de s’émanciper et d’atteindre le meilleur d’eux même ; mais surtout échapper aux systèmes de vie actuels. J'aspire à ce que le monde soit plus équitable.

Quelle a été ta réaction la première fois qu'on t'a parlé d'un monde gratuit ?

J’ai toujours été pour la gratuité et ai souvent vécu dans ce sens ainsi j’ai été ravi de connaître d’autres personnes qui partagent ce type de vision.

Quelle a été la première vidéo Ubuntu que tu as vu, ou celle qui t'as le plus inspiré ?

Celle qui parle des banques, leur histoire dans le système capitaliste et leur véritable rôle dans l’asservissement de la population.

Comment s’est passée la prise de contact avec l'équipe Francophonie ?

La prise de contact s’est très bien passée, je les ai joints via Facebook et LinkedIn, puis ils m’ont chaleureusement accueilli via Telegram - Cüneyt, Thibaut et Teddy m’ont permis de l’intégrer.

Qu’aurais-tu comme occupations dans une société Ubuntu ?

Mon occupation dans une société Ubuntu serait celle de "connecteur" de par ma capacité à connaître les gens et les personnes qu'ils pourraient rencontrer pour évoluer dans leur vie. J'aimerais permettre à tout un chacun de s’intégrer dans un groupe tout en gardant son indépendance.

Quelle serait ton approche pour changer le monde ?

Mon approche pour changer le monde serait de former des noyaux de personnes positives dans chaque région et coin possible, qui, de par leur positivité contagieuse, influenceraient le plus grand nombre, génération après génération.

Je ne serais pas pour changer tout d’un coup car selon moi cela passerait par des petites villes qui, petit à petit s’établiront en réseaux pour influencer le reste du globe.

Quels seraient les premiers projets d'amorce selon toi ?

Ce serait le repérage et la sélection de personnes les plus positives et actives possible, influençant leur entourage de façons simple, de par leurs actes.

Ce qui me semble important c'est le réseautage, la mise en relation, la communication, l’échange et le partage d’idées à travers des ateliers thématiques, pour acquérir de façon groupée des propriétés de façon participative dans les villages.

Comment verrais-tu la mise en place d'une société Ubuntu ?

La mise en place d’une société Ubuntu je la vois par le bas à travers les personnes qui sont détachées du système actuel, proposant des solutions de vie alternatives à tous ceux qui ne bénéficient pas du système actuel

Je la vois également par la décentralisation des mégalopoles pour un renfoncement des petites localités et leur repeuplement.

Commentaires

Articles les plus consultés